SUEZ présente l’estimation de ses résultats 2017 et ses perspectives 2018

ESTIMATION DE LA PERFORMANCE 20171 CONFORME AUX OBJECTIFS DU GROUPE POUR LA CROISSANCE ORGANIQUE DU CHIFFRE D’AFFAIRES,

LE FREE CASH-FLOW ET LE LEVIER FINANCIER
CROISSANCE ORGANIQUE DE L’EBIT AFFECTEE AU QUATRIEME TRIMESTRE PAR DES CHARGES ADDITIONNELLES SPECIFIQUES, INDUISANT UNE BAISSE DE C. 2 % EN 2017.

HORS CES ELEMENTS, L’EVOLUTION OBSERVEE EST EN LIGNE AVEC CELLE DES 9 PREMIERS MOIS DE L’ANNEE A +1,4 %

EN 2018, ACCELERATION ATTENDUE DE LA CROISSANCE ORGANIQUE DE L’EBIT DE L’ORDRE DE 3 %, AMPLIFIEE PAR LA CROISSANCE PROPRE DE WATER TECHNOLOGIES & SOLUTIONS. AU TOTAL, LA CROISSANCE DE L’EBIT SERA DONC DE C. 10 % A CHANGES CONSTANTS2


Le Conseil d’Administration de SUEZ qui s’est tenu aujourd’hui, a procédé à la revue des estimations des résultats 2017 et des perspectives 2018. Il a constaté que SUEZ devrait atteindre ses objectifs 2017 de croissance organique de chiffre d’affaires, de génération de Free Cash-Flow et de levier financier. En revanche, l’EBIT a été affecté au quatrième trimestre à hauteur de 45 millions d’euros par des dépenses spécifiques. Elles sont essentiellement provoquées par la situation particulière en Espagne et des coûts associés à la décision de mettre un terme à deux contrats de services, au Maroc et en Inde, suite à des difficultés opérationnelles. Il en résulte une décroissance organique de 2 %. Hors ces éléments, la croissance organique annuelle de l’EBIT aurait été en ligne avec la tendance de + 1,4 % affichée lors de la présentation des résultats à fin septembre 2017.
En synthèse, SUEZ estime à ce jour les données suivantes pour l’exercice 2017 :
  • Chiffre d’Affaires de l’ordre de 15,8 milliards d’euros, en croissance organique de c. +1,5 %
  • EBITDA de l’ordre de 2 640 millions d’euros, en décroissance organique de c. 2,0 %
  • EBIT de l’ordre de 1 280 millions d’euros, en décroissance organique de c. 2,0 %
  • Résultat net part du groupe de l’ordre de 300 millions d’euros. Il inclut, comme précédemment indiqué, des coûts liés à l’acquisition de GE Water pour 45 millions d’euros ainsi qu’au plan de départs volontaires en France pour 72 millions d’euros. Les autres coûts de restructuration sont compensés par des plus-values
  • Free Cash-Flow supérieur à 1 milliard d’euros ; Dette Financière Nette de c. 8,5 milliards d’euros, extériorisant un levier financier de 3.2x
  • Dividende de 0,65 € par action au titre de l’exercice 20173
Compte-tenu de la contribution additionnelle des nouvelles activités dans le secteur « eau industrielle », d’une bonne dynamique anticipée dans les divisions Recyclage & Valorisation Europe et International, et des mesures d’adaptation à un environnement atone dans la division Eau Europe, le Conseil d’Administration retient les perspectives suivantes pour l’année 2018 :
  • Croissance totale du chiffre d’affaires à changes constants de c. 9 %, reposant sur la contribution d’environ 2,8 milliards de dollars américains de la division Water Technologies & Solutions et sur une croissance organique supérieure à 1 % pour les trois autres divisions
  • Progression totale de l’EBIT de 10 % s’appuyant sur la contribution de la division Water Technologies & Solutions à hauteur de c. 200 millions de dollars américains et sur une croissance organique des trois autres divisions à hauteur de 3 %4
  • Free Cash-Flow de c. 1 milliard d’euros5
  • Ratio de Dette financière nette / EBITDA proche de 3,0x
  • Poursuite d’une politique de dividende attractive : ≥ 0,65 € par action au titre des résultats 20186
1 L’ensemble des chiffres concernant l’exercice 2017 dans ce communiqué de presse sont des données financières estimées et non-auditées. Les résultats 2017 définitifs seront publiés le 1er Mars 2018.
2 Hors impact du changement de la fiscalité américaine sur les activités régulées dans l’eau conduisant à un transfert de résultat de 25 millions d’euros de l’EBIT vers le résultat fiscal, neutre sur le résultat net part du groupe
3 Sous réserve de l’approbation par l’Assemblée Générale 2018
4 Hors effet de l’allocation du prix d’acquisition de GE Water qui sera déterminée en 2018
5 Hors décaissements associés au plan de départ volontaire en France et comptabilisés en 2017 et hors coûts d’intégration de GE Water
6 Sous réserve de l’approbation par l’Assemblée Générale 2019

Contact presse

Isabelle Herrier Naufle
isabelle.herrier.naufle@suez.com

Mots-Clés