Retour à la page d'accueil

Airbus : un parc à déchets XXL génération Z !

Près de Nantes Airbus et SUEZ ont co-construit un nouveau parc à déchets industriel : une réussite en matière de conformité et de performance économique, réglementaire et environnementale.

La mission
Afin de répondre à la montée des cadences de ses productions aéronautiques, AIRBUS, sur son site de Bouguenais près de Nantes, a co-construit avec SUEZ un nouveau parc à déchets industriel (PADI) de 7 500 m2 de surface. Le partage des investissements et des expertises entre les équipes d’AIRBUS et de SUEZ, a permis la conception d’un équipement dernière génération. Ce nouveau PADI est une solution réussie en matière de conformité et de performance économique, réglementaire et environnementale : 96% des déchets générés par le site sont aujourd’hui valorisés.
96
%
c'est le taux de valorisation des déchets générés par le site
Notre réponse

Airbus et SUEZ, une coopération technique et financière

La relation entre AIRBUS et SUEZ est une relation qui s’inscrit dans le temps. Depuis 15 ans en effet, SUEZ accompagne AIRBUS dans la gestion globale des déchets de trois de ses sites : Toulouse, St Nazaire et Nantes. Cette collaboration est basée sur un échange permanent entre les services des deux entités, pour co-construire les solutions de traitement et de valorisation adaptées aux enjeux économiques, réglementaires et industriels de ces sites de production.

Le nouveau PADI au format XXL est à la hauteur des volumes de déchets plus importants, générés par l’augmentation des cadences. Sécurité, économie circulaire, réduction des déchets à la source, pédagogie auprès des salariés et des sous-traitants, tels sont les enjeux relevés par SUEZ en charge de la gestion globale des déchets de AIRBUS, dont le nouveau parc à déchets représente le maillon central de l’organisation.

Les résultats

Après la conception, la construction ... l'exploitation

SUEZ, après avoir co-contruit ce parc 3ème génération, est en charge de son exploitation au cœur du site industriel. Cette délégation de service est assurée par une équipe de 20 personnes. Le service intègre la collecte sélective des déchets au pied de chaque chaîne de production par un petit train qui assure le regroupement de ces déchets sur le PADI de 7 500 m² de surface. Au total, 15 000 tonnes de déchets liquides et solides sont ainsi regroupées sur le Parc à déchets. Les déchets sont alors conditionnés, traités in situ ou évacués vers les filières de valorisation et d’élimination agréées. Ce nouvel équipement permet notamment le traitement de 4 000 m3 d’effluents industriels, traités en interne dans une nouvelle unité de traitement qui assure, après contrôle de conformité, le rejet des eaux propres en milieu naturel. Une partie de ces eaux propres est également réutilisée pour les opérations de nettoyage du site.
La zone de stockage, agrandie par rapport au PADI précédent, permet aussi de regrouper de nouveaux volumes de déchets et de réaliser en toute sécurité la découpe de pièces de grands formats issus du process. Le PADI dispose également d’une zone de dépotage et de regroupement des déchets industriels dangereux liquides en vrac, d’une zone de compactage et de stockage intérieure.
Une mini déchetterie permet aussi les apports directs des salariés et des sous-traitants de AIRBUS. Les aménagements de ces nouvelles zones d’accueil ont été conçus avec une sécurité optimale et une conformité réglementaire renforcée.
 
En lien constant avec les équipes d’AIRBUS, SUEZ travaille dans une logique d’amélioration continue de la performance économique et environnementale de la gestion globale des déchets, pour renforcer encore le caractère exemplaire de ce service.

7500
surface du Parc à déchets industriel
Recherches les plus fréquentes
TOP