Retour à la page d'accueil

Dans le bassin cannois, la station d’épuration du futur, existe déjà !

A Cannes, SUEZ a conçu, réalisé et exploite Aquaviva, une des premières stations d’épuration carboneutre au monde. L’enjeu : répondre aux spécificités des huit communes* du territoire et garantir durablement la qualité des eaux des Golfes de Lérins (06). Aquaviva permet d’assurer une dépollution optimale des eaux usées tout en garantissant des performances environnementales pérennes et exemplaires.

La mission

Préservation du milieu marin : Aquaviva, une station à la pointe de la technologie

Le Syndicat Intercommunal d’Assainissement Unifié du Bassin Cannois (SIAUBC) a confié à SUEZ la conception, la construction et l’exploitation de la station d’épuration Aquaviva par un contrat de concession signé en 2009 pour une durée de 20 ans. Inaugurée en 2012 à Cannes, Aquaviva remplace l’ancienne station d’épuration de 1977 dont les performances étaient devenues insuffisantes.

Notre réponse

Protéger le milieu naturel

La station d’épuration Aquaviva traite les eaux usées des huit communes* du bassin cannois pour l’équivalent de 300 000 habitants. Sa capacité peut être accrue de 20 % afin de répondre aux variations démographiques saisonnières mais aussi aux prévisions d’accroissement de la population à l’horizon 2040.

Aquaviva s’appuie le procédé « Ultrafor », technologie d’ultrafiltration par bio-réacteur à membranes (BRM) développée par SUEZ, pour une dépollution poussée des eaux usées. En effet, les membranes d’ultrafiltration ont des pores 10 000 fois plus petits que ceux de la peau. Ces membranes constituent donc une barrière physique capable de retenir non seulement les particules, mais aussi les bactéries et les agents pathogènes (micro-organismes, bactéries, virus, …). Les eaux épurées peuvent alors être réutilisées pour le process de l’usine, l’arrosage des espaces verts, le nettoyage des voiries ou bien rejoindre la mer sans dommage pour la flore et la faune marine. Par temps d’orage, les bassins de rétention contribuent également à protéger le milieu naturel grâce à une capacité de stockage de 11 500 m3 d’eaux usées. Aquaviva permet ainsi de préserver la richesse et la qualité du milieu marin de la Baie des Golfes de Lérins sur la Côte d’Azur et garantit la qualité des eaux de baignade.

 

* Aquaviva traite les eaux usées des huit communes du bassin cannois : Auribeau-sur-Siagne, Cannes, Le Cannet, Mandelieu-La Napoule, Mougins, Pégomas, La Roquette-sur-Siagne et Théoule-sur-Mer.

Les résultats

L’eau, source d’énergie : Aquaviva, une station carboneutre

Conçue selon les exigences de Haute Qualité Environnementale (HQE), Aquaviva constitue une véritable prouesse technologique et environnementale. L’efficacité énergétique du site permet de présenter un Bilan Carbone « neutre » et démontre qu’eau et énergie forment un couple gagnant. Les émissions de gaz à effet de serre représentent 269 tonnes équivalents carbone par an (90 % fois moins que l’ancienne station), totalement compensées par diverses technologies faisant de Aquaviva une station d’épuration dite « carboneutre ».

Les boues issues du traitement sont séchées sur place et valorisées grâce leur qualité agronomique et leur pouvoir calorifique élevé. Des pompes à chaleur sont utilisées pour récupérer les calories des eaux usées et 1 700 m² de panneaux photovoltaïques produisent chaque année 280 000 kWh d’électricité, soit la consommation moyenne d’électricité d’un quartier de 110 villas. Une performance qui en fait l’une des plus importantes fermes solaires du département. Par ailleurs, plus de 95 % des besoins en eau de l’usine sont assurés par la réutilisation de l’eau traitée. Enfin, Aquaviva est parfaitement intégrée dans son environnement littoral et touristique. Les façades sont totalement revêtues de plantation de végétaux et d’arbres d’essences locales. Il s’agit d’une usine sans aucune nuisance visuelle, olfactive ou auditive.


Aquaviva est bien plus qu’une simple usine de dépollution des eaux usées, c’est une usine bénéficiant des dernières technologies, à la pointe des exigences environnementales. Aquaviva est emblématique de ce que doit être la station d’épuration dans l’ère de l’économie circulaire.


95
%
des besoins en eau de l’usine sont assurés par la réutilisation de l’eau traitée
1700
de panneaux photovoltaïques
280 000
kWh
production annuelle d’électricité
Recherches les plus fréquentes
TOP