Retour à la page d'accueil

Bedemat, une plateforme interrégionale de valorisation des mâchefers

A l’heure où les granulats de carrière deviennent plus rares et plus chers, le recours aux matériaux alternatifs issus du recyclage s’inscrit dans une logique de développement durable. L’utilisation des mâchefers en technique routière représente une véritable alternative économique et environnementale. Elle évite le recours à des granulats prélevés dans le milieu naturel et contribue à l’objectif de valorisation fixé par le Grenelle et la Directive Européenne.

La mission
Fortes de leur expérience, les sociétés SUEZ, EUROVIA et SOGEFI (Groupe CASSOUS), ont créé la plateforme de mâchefers BEDEMAT en 2010. Elles offrent ainsi une solution optimale de recyclage de ces matériaux.

L’implantation de la plateforme a été guidée par un souci permanent de respect de l’environnement : accès routier adapté et facilité, absence d’habitat à proximité immédiate, contexte géologique favorable. Préserver la biodiversité a également été une priorité de BEDEMAT qui a mis en place un plan de gestion écologique du site. A vocation interrégionale, cette plateforme est conçue pour assurer le traitement et la valorisation de 120 000 tonnes de mâchefers par an, produits en Nouvelle Aquitaine.

Notre réponse

Qu’est-ce que le mâchefer ? 

Le mâchefer est le résidu de l’incinération des déchets non dangereux issus des ménages et des industriels. Il se présente sous forme de granules de couleur grise, mélange de métaux, de verre, de silice, d’aluminium, de calcaire, de chaux, d’imbrulés et d’eau.

 

Les résultats

Comment le mâchefer devient-il une matière secondaire ?

BEDEMAT réceptionne 8 000 à 10 000 tonnes de mâchefers bruts par mois stockées avant préparation, par lot correspondant au lieu et à la période de production. Une partie des mâchefers traités sur la plateforme provient de l’usine de valorisation énergétique Astria proche de Bordeaux, exploitée par SUEZ. Après plusieurs opérations de criblage, de tri magnétique et déferraillage la grave est stockée dans une grande stalle couverte. A l’issue du process de préparation, les graves de mâchefers sont destinées à une valorisation sur les chantiers locaux et régionaux de travaux publics en sous couche routière, en substitution de granulats prélevés dans le milieu naturel.

Recherches les plus fréquentes
TOP