Retour à la page d'accueil

Dans la Sarthe, un Ecopôle au service du territoire et de l'économie circulaire

SUEZ et la société familiale Passenaud fournissent à «Le Mans Métropole» une solution de tri «dernière génération» pour organiser le regroupement, le tri et le transfert des déchets vers des filières de recyclage.

La mission

Un écopôle dédié aux nouvelles technologies de tri et de valorisation des déchets

Bienvenue dans les Pays de la Loire ! Nous sommes au Mans, située dans le département de la Sarthe. Cette commune installée à la confluence de deux rivières, la Sarthe et l'Huisne dispose d’un écopôle qui abrite un centre de tri high-tech. Tout a commencé le 17 mars 2011, alors que les neuf collectivités regroupées au sein du Mans Métropole attribuaient le marché de tri des déchets du Mans et des collectivités voisines à deux spécialistes de la gestion des déchets et du recyclage solidement implantés dans la région : SUEZ, groupe international et Passenaud, PME familiale.
Cette collaboration de deux spécialistes de la valorisation des déchets a donné naissance à Valor Pôle 72, un équipement régional intégrant les dernières technologies en matière de valorisation des déchets. Comme le soulignait Hervé Passenaud, Dirigeant de Passenaud, le projet Valor Pôle 72 est « né de la rencontre d’hommes et de compétences. Il a permis de mettre en commun les énergies, les savoir-faire et les expertises, pour créer un centre moderne et innovant au service d’une meilleure gestion des déchets ».
Cet écopôle apporte depuis aux collectivités sarthoises ainsi qu’aux artisans et industriels du bassin manceau, des solutions techniques, financières et durables pour relever le défi de la protection des ressources et de l’environnement.   
C’est sur un site d’une superficie de 13 hectares, dans les anciennes usines DuPont de Nemours, que « Valor Pôle 72 » a été édifié, permettant la reconversion de ce site industriel. Le centre de tri apporte depuis, une solution de valorisation optimale, par sa capacité à extraire des déchets tous les matériaux susceptibles de constituer une ressource matière ou énergétique. A ce jour, Valor Pôle 72 accueille les collectes sélectives de près de 850 000 habitants, soit environ 40 000 tonnes/an. En 2017, la plateforme a réceptionné et trié au total 62 000 tonnes de déchets ménagers et industriels.

850 000
Habitants
40 000
Tonnes par an
Notre réponse

Du tri à la valorisation : histoire d'un cycle

Le tri des déchets constitue une étape préalable indispensable à la valorisation et à la capacité de transformer les déchets en nouvelles matières premières secondaires.  
C’est la raison pour laquelle les centres de tri de SUEZ sont aujourd’hui de véritables concentrés de technologies ! Valor Pôle 72 est ainsi équipé de systèmes qui garantissent un tri affiné et une valorisation optimale des flux.
Le centre de tri, d’une superficie de 6000 m2 intègre différentes technologies de pointe pour trier les différents flux de déchets. Ainsi, cinq séparateurs balistiques partagent les « corps plats » (journaux-magazines-revues et emballages cartonnés), des «corps creux» (flaconnages plastiques, briques alimentaires et emballages métalliques) et des films plastiques souples. Le principe de base du séparateur balistique consiste à séparer les déchets plus lourds des matières organiques les plus légères au moyen de lattes perforées. Les corps plats et les corps creux sont ensuite pris en charge par sept trieurs optiques qui séparent le papier et les journaux des cartons, ainsi que les différents types de bouteilles plastiques (bouteilles PET, bidons PEHD, briques, etc.). Les métaux ferreux sont quant à eux entraînés, grâce à un système magnétique (un overband) hors de la ligne de transport du mélange. Une installation à courant de Foucault (force électromotrice qui induit des courants dans la masse) isole les canettes en aluminium.

Valor Pôle organise ensuite l’acheminement de ces nouvelles matières, triées et conditionnées vers les filières de production, elles seront ensuite réintégrées dans les process de fabrication de nouveaux objets. A titre d’exemple, il faut à peu près 630 canettes alu pour fabriquer un vélo ou 27 bouteilles en plastiques pour donner naissance à un pullover polaire.

Les résultats

L'écopôle du futur : performant et socialement responsable

Les entreprises SUEZ et Passenaud ne se sont pas limitées à mettre en œuvre des procédés industriels de dernière génération au service de la performance et de l’amélioration des conditions de travail. Prenant en compte les besoins et les potentialités du territoire, ces deux acteurs ont intégré le centre de tri dans une approche globale.

La plate-forme Valor Pôle 72 regroupe donc en plus du centre de tri des déchets issus de collectes sélectives et conditionnements industriels, un centre de transfert des déchets ultimes, une plate-forme de valorisation du bois, une activité de bio-déconditionnement des déchets organiques, et une base de camions de collecte de déchets industriels.
Dans le cadre de son engagement sociétal, Valor Pôle a intégré sur le centre de tri des personnes en réinsertion sociale et professionnelle qui ont bénéficié d’une embauche au sein de la structure. Elle sous-traite désormais une partie du tri manuel (15 postes) à une entreprise d’insertion.

Avec un investissement de 18 millions d’euros et près de 50 emplois directs, Valor Pôle 72 contribue ainsi à l’activité économique locale et illustre l’écologie industrielle au service de la protection des ressources.

50
emplois directs
A temps plein
Recherches les plus fréquentes
TOP