Retour à la page d'accueil

A Limay, SUEZ fabrique des emballages plastiques alimentaires à base de plastique PET recyclé

SUEZ a mis en œuvre à Limay, en Île-de-France, un procédé pour recycler le PET des bouteilles en plastique et le rendre apte au contact alimentaire. L’usine France Plastique Recyclage produit un PET recyclé de qualité similaire au PET vierge et s’inscrit ainsi pleinement dans le principe de l’économie circulaire tout en offrant des économies de coûts d’emballage aux minéraliers. Le procédé utilisé est conforme aux exigences sanitaires les plus strictes d’Europe et permet une réduction notoire de la consommation en eau et en énergie.

La mission

Recycler les bouteilles en plastique pour un usage alimentaire

Le polyéthylène téréphtalate (PET) est le plastique recyclable utilisé principalement dans le domaine alimentaire. Longtemps, la régénération de ce plastique permettait uniquement des applications non alimentaires, comme les fibres textiles. Les minéraliers, qui commercialisent l’eau en bouteilles, cherchent de leur côté à rendre leurs emballages écologiquement responsables et sont donc demandeurs de plastiques recyclés.
C’est pourquoi à Limay, en Île-de-France, SUEZ, et le Groupe PAPREC ont mis en place un procédé pour recycler le plastique PET des bouteilles et le rendre apte au contact alimentaire.
50
%
des bouteilles en plastique sont actuellement recyclées 
75 000
tonnes
Demande estimée en PET recyclé apte au contact alimentaire en France (750 000 tonnes en Europe).
Notre réponse

Produire un PET recyclé de qualité similaire au PET vierge

L’union entre deux leaders du recyclage, SUEZ, et le Groupe PAPREC, a pour objectif de :
- favoriser l’usage du PET recyclé, ou r-PET, dans les produits de consommation,
- réduire l’empreinte environnementale des emballages plastiques.


Inaugurée en juin 2009, la première usine « bottle to bottle » de la région parisienne, baptisée France Plastiques Recyclage (FPR), vise à : Produire du r-PET équivalent au PET vierge à partir des bouteilles plastiques collectées auprès de particuliers pour le compte des collectivités, l’usine produit de la résine recyclée dotée des mêmes propriétés que le plastique vierge.


Le processus est le suivant :
1. Collecte sélective des emballages par des camions spécifiques
2. Isolement des bouteilles en centres de tri et conditionnement en balles
3. Transport des balles vers l’usine FPR
4. Traitement des balles et transformation en granulés de r-PET grâce au procédé de polycondensation notamment
5. Livraison par camions-citernes aux minéraliers ou préformeurs (qui fabriquent la forme des bouteilles)
6. Fabrication de nouvelles bouteilles aptes au contact alimentaire


Diminuer les coûts d’emballage des minéraliers
L’intégration du PET recyclé au PET vierge (de 20 à 50 %) permet de réaliser des économies notoires de matières fossiles et donc de diminuer les coûts de production des bouteilles en plastique.


Respecter les normes sanitaires pour protéger le consommateur
Le procédé utilisé est conforme aux exigences sanitaires les plus strictes d’Europe, notamment celles de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA). Grâce au laboratoire intégré au site (certifié ISO 9001), la qualité est contrôlée à chaque étape du processus.

Les résultats

L’usine FPR participe pleinement à l’économie circulaire. La technologie de pointe utilisée permet de réduire la consommation en eau et en énergie de 50 % par rapport aux procédés habituels de recyclage du PET.


FPR fournit un produit recyclé d’une qualité proche de celle du PET vierge et a obtenu l’agrément de l’AFSSA pour la décontamination complète de son PET. La matière recyclée, de qualité égale à celle du PET vierge, est mélangée à de la matière vierge pour la confection de nouvelles bouteilles dans le domaine alimentaire. Elle sert également à d’autres applications dans la pharmacologie ou la cosmétique.


SUEZ et le Groupe PAPREC s’engagent à apporter aux collectivités ainsi qu’aux entreprises des garanties à la fois en termes de performance et de responsabilité environnementale et sociale. L’implantation de cette nouvelle usine a permis la création d’emplois pérennes et non délocalisables dans un bassin d’emploi très touché par la crise. Située à Limay, dans les Yvelines, l’unité privilégie le transport des matières entrantes par voie fluviale. Les 5 000 à 10 000 tonnes transportables par bateau équivalent à la charge de 300 à 600 camions.

FPR allège ainsi le trafic routier et réduit considérablement son empreinte carbone.

40 000
tonnes de
balles de plastique PET sont reçues chaque année à l’usine France Plastiques Recyclage
30 000
tonnes 
de granulés de PET recyclé sont produites annuellement par l’usine FPR
80
C’est le nombre de postes de travail stables que l’usine FPR a créés localement.
Recherches les plus fréquentes
TOP