Retour à la page d'accueil

Proposer une solution de traitement des déchets de l’île de la Guadeloupe, alliant ambition technique et économie circulaire

Aujourd’hui, après avoir réhabilités les décharges et suite au délestage du SYVADE Syndicat de Valorisation des Déchets de la Guadeloupe depuis 2013, l’ISDND Installation de Stockage de Déchets non Dangereux de Sainte-Rose traite les déchets de toute la Basse-Terre et le sud Grande-Terre mais aussi les déchets des industriels de toute l’île. Tous les déchets verts sont récupérés sur les sites de Trois-Rivières et du Moule. l’Ecopôle de l’Espérance et Sita Verde sont deux filières complémentaires qui intègrent la modernisation des outils de valorisation et d’élimination et participent au développement d’une nouvelle politique de gestion des déchets en Guadeloupe.

La mission

Du Centre de Stockage de Déchets Non Dangereux (CSDND) à l’Installation de Stockage de Déchets non Dangereux (ISDND)

Ouverte provisoirement en 1992, la décharge brute engendrait des nuisances quotidiennes causées par le déversement illégal de milliers de tonnes de déchets. Face à l’urgence sanitaire et à la nécessité de mettre en place une gestion intégrée des déchets produits en Guadeloupe, SITA Espérance, filiale de SUEZ a été autorisée par arrêté préfectoral en date du 10 avril 2008 à réhabiliter, à construire et à exploiter le site de l’Espérance à Sainte-Rose pendant 20 ans.  Le 22 octobre 2008, la décharge est fermée et sécurisée selon les prescriptions environnementales et sanitaires définies par l’arrêté préfectoral de SITA Espérance. Les opérations de dépollution débutent alors avec une priorité absolue : la mise en sécurité de l’ancienne décharge
Notre réponse
Opérationnel depuis le 20 août 2009, ce CSDND marque le point de départ d’une nouvelle gestion des déchets en Guadeloupe, associant valorisation et élimination en toute sécurité. D’une capacité de 150 000 tonnes par an, soit un tiers du volume des déchets produits sur l’ensemble de la Guadeloupe, le CSDND de Sainte-Rose est habilité à traiter les déchets non dangereux, c’est-à-dire les déchets ménagers et assimilés et les déchets industriels banals.  Le site de l’Espérance est une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE). SITA Espérance a officiellement obtenu la certification ISO 14001 le 17 juin 2010.
Avec ce site, Sainte-Rose est la première collectivité de la Guadeloupe à disposer d’une installation de traitement des déchets aux normes européennes et exploitée dans le respect des critères stricts en matière de gestion des déchets.

Les déchets verts
SITA Verde, filiale de SITA et du groupe LORET, est un acteur majeur de la valorisation biologique en Guadeloupe. Avec ses deux plateformes de compostage, SITA Verde peut récupérer les déchets verts de toute la Guadeloupe :
• L’ECOSITE DE GARDEL
Son activité est autorisée par l’arrêté préfectoral du 17/12/2009.
Sur une surface de 3.6 ha, SITA Verde peut valoriser jusqu’à 25 000 tonnes par an de biodéchets.
• L’ECOSITE DE TROIS-RIVIERES
Son activité est réglementée par la déclaration d’exploiter en date du 08/11/2005.
Qualifié de « cave à roquefort du compost », cet écosite bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la valorisation des déchets verts.

Les résultats

Nos équipes accompagnent les collectivités, industriels et agriculteurs dans la gestion de leurs déchets organiques, en accord avec la réglementation. SITA Verde fabrique et commercialise des amendements organiques adaptés aux cultures locales à partir de matières premières sélectionnées d’origine végétale et animale. Nous pouvons ainsi offrir à nos clients un savoir-faire performant issu de ses longues années d’expériences ainsi qu’une solution pérenne, écologique et économique.

Pour améliorer l’économie circulaire et l’emploi, nous développons de nouvelles filières de valorisation locale. En avril 2018, nous inaugurerons la plateforme de valorisation du biogaz et participerons ainsi à l’amélioration du taux d’utilisation des énergies renouvelables. Cette plateforme fournira de l’électricité à environ 2500 habitants. Une plateforme de panneaux photovoltaïques verra le jour prochainement sur notre site de Sainte-Rose toujours dans le but de développer de l’énergie verte et favoriser le développement durable.

Recherches les plus fréquentes
TOP