Retour à la page d'accueil

SIRENE murmure ses secrets sur les rivières

Lutter contre la pollution de l’eau, qu’elle soit d’origine naturelle ou liée à l’activité humaine reste l’une des priorités majeures des collectivités territoriales et des acteurs de l’eau.  SUEZ a développé un système d’alerte et de mesures de qualité physicochimique des cours d’eau permettant de veiller et gérer efficacement les contaminations.

La mission

Surveiller les pollutions aquatiques

Un cours d’eau pollué est synonyme de catastrophe pour les milieux aquatiques mais aussi pour les collectivités et les acteurs de l’eau. Comment la gérer ? Comment la détecter en amont ? Comment agir pour la protection de la biodiversité ? Autant de questions qui ont trouvé réponses grâce au dispositif de surveillance SIRENE. Mieux connaître l’origine d’une pollution peut en effet permettre de lutter contre celle-ci, limiter à l’avenir une nouvelle contamination des eaux et de proposer des solutions adaptées pour les réduire.

Notre réponse

Un système de surveillance des pollutions aquatiques

Les SIRENE recueillent différentes données permettant de suivre en continu la qualité physicochimique des cours d’eau. Ce suivi génère une importante base de données qui sont rapatriées sur un logiciel expert «  Aquadvanced » qui permet à la fois le stockage et le traitement de celles-ci en créant un historique et une visualisation de la qualité de l’eau en permanence. Ce dispositif de surveillance permet de connaître l’impact des activités humaines sur le milieu et de le corriger au besoin.

 

La Durdent s’équipe de stations SIRENE, une première en Normandie !!

Le fleuve côtier normand, la Durdent, coule en plein cœur du Pays de Caux en Seine Maritime. Avant de se jeter dans la Manche, il traverse la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre (CCCA). SUEZ dans le cadre de son contrat de délégation de service public, a proposé et mis en place pour la CCCA, deux stations SIRENE de prélèvements et de surveillance de la qualité de l’eau de la Durdent.


Installées stratégiquement en entrée et en sortie du territoire, sur les communes du Hanouard et de Paluel, elles enregistrent à l’aide de sondes de mesure, en continu, les paramètres essentiels pour mesurer l’incidence des différents évènements sur le milieu aquatique et de les analyser à posteriori : indicateur de l’acidité, conductivité de l’eau, oxygène, température et teneur en éléments qui troublent l’eau. Les stations sont équipées d’une surveillance automatique permettant d’alerter en temps réel les équipes de supervision de la moindre pollution ou dysfonctionnement technique, ce qui permet d’agir de façon concertée et en temps réel.

Les résultats
Ces données fournissent des informations importantes à la collectivité : suivre l’état de la masse d’eau, visualisation des variations saisonnières de la qualité, appréciation de l’impact de l’assainissement sur le milieu aquatique et en particulier l’impact des rejets lors d’épisodes pluvieux, suivi de l’impact de travaux. Ces informations permettent ensuite de prendre les décisions nécessaires et au bon moment pour la protection de la biodiversité de la Durdent.
Recherches les plus fréquentes
TOP