Retour à la page d'accueil

Zones Libellules…quand la nature inspire SUEZ pour contribuer au traitement de l’eau

Traiter efficacement les eaux usées, assurer une étape de traitement supplémentaire, tels sont les enjeux des Zones Libellules. Un principe de filtration de l’eau inspiré des zones humides naturelles pour garantir des traitements complémentaires contre les micropolluants et limiter leur diffusion dans les milieux aquatiques en y maintenant la biodiversité.

La mission

Protéger le milieu naturel

La station d’épuration est destinée à épurer les eaux usées domestiques, industrielles et les eaux pluviales avant le rejet en milieu naturel. Un accroissement des exigences de qualité de nos ressources en eau a eu lieu ces dernières années. La Directive Cadre Européenne (DCE) sur l’eau vise la reconquête de la qualité des milieux aquatiques et impose que de nouveaux polluants, même à faible concentration, disparaissent de nos eaux dans les décennies à venir. SUEZ a donc développé le projet ZHART (Zones Humides ARTificielles) permettant l’élimination des micropolluants en s’appuyant sur différents mécanismes d’élimination tels que la photo dégradation, l’adsorption, l’absorption par les plantes et/ou la biodégradation.
Notre réponse

A Châteauneuf-en-Thymerais, la nature fait bien les choses

A Châteauneuf-en-Thymerais (Eure et Loir), c’est justement pour compléter l’action de la station d’épuration que le principe de Zones Humides ARTificielles (ZHART) a été développé sous le nom de Zones Libellule. Les ZHART sont des zones de rejet végétalisées installées en sortie des stations d’épuration qui constituent une véritable étape de finition dans le processus de traitement des eaux usées. Elles s’inspirent des zones humides naturelles et de leurs actions sur l’eau : régulation hydraulique, filtration mécanique, biodiversité (biofilms, diatomées, planctons, microphytes, macrophytes, faune), sédimentation… Une complémentarité très riche et naturelle aux systèmes d’épuration classique et qui peut s’adapter aux différentes tailles d’installations
Les résultats

La Zone Libellule au service de la protection des ressources et des milieux naturels

La Zone Libellule est une « Zone de « LIberté Biologique Et de LUtte contre les polLuants Emergents » imaginée et développée par SUEZ. Elle complète le traitement classique des stations d’eaux usées en se basant sur la capacité épuratoire de la nature.

Les Zones Libellules sont constituées d’un ensemble de bassins en eau, chacun doté de différentes espèces de plantes locales et de micro-organismes associés, choisis pour leurs capacités naturelles à absorber certains polluants. Les types de milieux humides variés permettent de composer avec des vitesses d’écoulement ou des profondeurs d’eau différentes afin d’améliorer un traitement. L’eau ainsi générée à la sortie des Zones Libellules affiche une bien meilleure qualité chimique et bactériologique, tandis que la richesse de la faune et de la flore mises en œuvre peut aussi constituer un support pédagogique très riche sur le thème de la biodiversité et créer des paysages particuliers composées d’espèces qui sont souvent protégées.


Une Zone Libellule XXL en Chine
Depuis 2009, date de la première Zone Libellule, SUEZ a développé une ingénierie spécifique issue des retours d’expérience de cette opération pilote et des enseignements du projet ZHART (2012-2016) piloté par le CIRSEE, principal centre de recherche et d’expertise SUEZ. Cinq années de recherche ont ainsi permis de finaliser le concept de Zone Libellule en l’adaptant aux objectifs de traitement des polluants ciblés et au contexte local. Aujourd’hui, le projet de Zone Libellule du parc industriel de Shanghai, plus grande plateforme pétrochimique d’Asie, s’annonce comme une nouvelle étape dans le développement de ces zones puisqu’elle sera la plus importante appliquée au traitement des eaux industrielles. Entamé en 2017, le chantier prévoit la réhabilitation de la zone de rejet végétalisée existante sur 13 ha, mais aussi la création d’une extension de 23 ha, en aval de la station d’épuration exploitée par SUEZ. Sa mise en service est attendue dans le courant de l’année 2018.

Recherches les plus fréquentes
TOP