Retour à la page d'accueil

Transformer les déchets en matières premières secondaires

La création de matières premières secondaires est au cœur de l’économie circulaire, un moyen pour faire face à la raréfaction des ressources naturelles et à la hausse des matières premières. Dans ce but, SUEZ innove pour accélérer le recyclage et apporter des solutions concrètes à ses clients.

Les enjeux

Limiter l'utilisation des ressources naturelles

Augmenter la part de matières recyclées dans le cycle de production
Anticiper la raréfaction des matières premières vierges
Réaliser des économies d’énergie
25 %  Taux de recyclage du plastique

30 millions de tonnes de déchets par an produits par les ménages

Entre 60 et 70 millions de tonnes de déchets par an produits par les entreprises (hors BTP et agricoles)
Nos innovations

Le tri est une étape clé de la valorisation des déchets. De ses performances dépendent la quantité et la qualité des matières qui seront préparées, commercialisées puis réutilisées dans les chaines de fabrication. SUEZ met à la disposition de ses clients des organisations et des technologies de pointe, qui permettent une valorisation maximale de tous les types de déchets.

Un tri haute technologie pour les plastiques

L’usine SUEZ RV Plastiques Atlantique à Bayonne (64) est équipée des dernières technologies de tri des bouteilles plastiques destinées au recyclage. En 2015, ce site a recyclé et valorisé 18 000 tonnes de bouteilles en PET (Polyétthylène Téréphtalate), soit l’équivalent de 500 millions de bouteilles. L’enjeu : ressuciter le plastique tout en développant de nouvelles filières de valorisation sur les marchés industriels.

Plastique Atlantique
Fonctionnant 24h/24 6j/7, cette usine du futur transforme les bouteilles en plastique en paillettes d’une pureté sans précédent. Elle illustre l’un des enjeux de l’économie circulaire : la valorisation des déchets et la création de matières premières secondaires.

Un tri plus fin pour garantir la production de matières

Utilisés de manière renforcée dans la production manufacturière, le recyclage des plastiques est de plus en plus complexe en raison de leur diversité croissante. Le PET est utilisé dans la consommation courante pour les emballages d’eau, boissons gazeuses, détergents et autres produites d’hygiène.

Tri optique sophistiqué, technologie infrarouge la plus récente et air comprimé sont les éléments qui composent cette usine d’avant-garde. Ce procédé permet une extraction du PET et la transformation des bouteilles en paillettes d’une grande qualité.

Approvisionner les industriels de manière durable

SUEZ RV Plastiques Atlantique ouvre de nouvelles perspectives de développement sur les marchés des matériaux en garantissant une production de matières premières recyclées de meilleure qualité et compétitive. Les filières de valorisation sont par exemple : les feuilles plastiques pour l’emballage alimentaire, la garniture de sièges de voiture, la fibre pour produire des vestes polaires ou des paillettes PET pour de nouvelles bouteilles. Sur les 18 000 tonnes de bouteilles PET traitées en 2015, 43% ont été valorisées en fibre, 38% en bouteilles et 19% en feuille alimentaire.

Offrir de nouvelles gammes de plastiques recyclés pour les industriels

Inauguré le 1er décembre 2014, Plast’lab® s’appuie sur le développement de partenariats, avec les industries consommatrices de matières plastiques, pour leur fournir un plastique recyclé de qualité capable de répondre à un cahier des charges précis. Un laboratoire unique.
Avec Plast’lab®, SUEZ souhaite co-construire avec les industriels des solutions « sur mesure » pour fournir un plastique recyclé plus adapté à leur demande.

Des plastiques recyclés « sur mesure »

L’utilisation de plastique recyclé est un levier économique pour les clients industriels leur permettant d’améliorer leur performance énergétique et environnementale. Encore faut-il que cette matière première secondaire réponde à un cahier des charges précis. C’est dans ce but que SUEZ a créé Plast’lab®, un laboratoire unique. Plast’lab® permet d’analyser, de caractériser et de tester les matières plastiques recyclées pour formuler de nouvelles gammes de plastiques qualitatives. Le but étant de répondre aux exigences des industriels (résistance au choc, à la chaleur…) et d'anticiper les besoins de demain.

Un enjeu économique et environnemental majeur

L’utilisation du plastique a été multipliée par 20 en 50 ans et certains produits de consommation contiennent plus de 20 résines plastiques différentes. L’utilisation de plastique recyclé diminue de 80 à 90 % la consommation d’énergie par rapport à la production de plastique vierge. Agir pour l’amélioration de la quantité et de la qualité des plastiques recyclés apparaît comme un objectif majeur.

Recherches les plus fréquentes
TOP