Retour à la page d'accueil

L’unité de valorisation énergétique de PASSY au service d’un territoire sensible

Au cœur des Alpes, l’Unité de Valorisation Energétique de Passy a été structurée pour valoriser et traiter les déchets de 20 communes du territoire du SITOM (Syndicat Intercommunal de Traitement des Ordures Ménagères) des Vallées du Mont-Blanc, regroupant  de 62 000 à 200 000 habitants selon les saisons. 60 000 tonnes de déchets sont valorisés chaque année et  fournissent de l’électricité à près de 35 000 habitants de la vallée.

La mission

Contribuer à une économie circulaire positive sur le territoire

Implantée dans une vallée particulièrement sensible aux problématiques de la qualité de l’air, l’Unité de Valorisation Energétique de Passy exploitée par SUEZ pour le compte du SITOM des Vallées du Mont-Blanc a été conçue pour valoriser et traiter les déchets des 20 communes composant ce territoire.

La situation géographique du site et la forte augmentation de la population en saison touristique (200 000 personnes en période de vacances scolaires) nécessitent une adaptation constante aux variations saisonnières de la population et aux conditions météorologiques.

L’Unité de Valorisation Energétique de Passy s’intègre parfaitement dans une vision d’économie circulaire positive sur le territoire avec des solutions locales de tri, de recyclage et de valorisation des déchets. Cet équipement réunit un centre de transfert pour les emballages recyclables, les papiers issus de la collecte sélective et le verre, une déchèterie pour les particuliers et les professionnels, une unité de broyage et une Unité de Valorisation Énergétique.

Notre réponse

Des acteurs engagés et un outil performant pour valoriser les déchets du territoire 

Cet engagement en matière d’économie circulaire de proximité se traduit en quelques chiffres. Près de 95 % des déchets sont issus du département de Haute-Savoie, et 78% des déchets valorisés proviennent des collectivités membres du SITOM (déchèterie, ordures ménagères ou boues de stations d’épuration), les 22% restant étant des déchets liés aux activités économiques locales.

Pour répondre aux enjeux environnementaux de ce territoire ; le SITOM et SUEZ investissent de manière constante dans la modernisation de l’usine de manière à disposer des meilleures technologies disponibles. Récemment un turboalternateur plus puissant a été mis en place permettant une augmentation de 10% de la production d’électricité avec la même quantité de déchets offrant ainsi la possibilité de fournir de la chaleur pour un futur réseau de chauffage urbain (6 M€ d’investissement). Des engagements ont également été pris pour réduire les émissions de poussières qui sont déjà très en dessous des normes exigées, et  pour adapter l’activité du site en période de pic de pollution. Par ailleurs des études sont menées pour envisager un système de traitement de fumées toujours plus performant

Enfin, le SITOM et SUEZ restent engagés dans une démarche de transparence et de dialogue pour répondre aux attentes de la population. Parallèlement à la commission de suivi du site qui permet à l’ensemble des parties prenantes du territoire d’avoir accès au suivi de l’activité de l’installation, des contrôles continus, ponctuels et inopinés sont effectués par des organismes accrédités et une surveillance de l’environnement autour du site est faite par des laboratoires spécialisés et indépendants. Depuis 10 ans, l’ensemble des analyses réalisées a mis en évidence l’absence d’impact de l’Unité de Valorisation Energétique de Passy sur son environnement.

Cet engagement pour la préservation de l’environnement, c’est aussi celui des 27 collaborateurs qui travaillent au quotidien sur le site de Passy et qui, pour la plupart d’entre eux sont nés et vivent en famille dans cette vallée.

Découvrez en images des métiers d'une UVE

Chef de quart : valoriser au mieux les déchets en énergie

Le chef de quart assure la conduite des installations dans le respect des règles de sécurité et d'environnement

Pontier : assurer la bonne combustion des déchets

Le pontier surveille la réception des déchets et veille à bien les mélanger avant de les introduire dans le four

Les résultats

28 000 MWh d’électricité assurant l’éclairage de 35 000 habitants sont produits grâce aux 60 000 tonnes de déchets valorisés par an au sein de l’Unité de Valorisation Énergétique de Passy. Des projets de chaufferie urbaine sont également en cours de réflexion.

Chaque année, 3 500 tonnes de recyclables sont compactées sur le site et 4 300 tonnes de verres collectées, avant transfert dans des filières de recyclage.

L’ensemble des analyses réalisées montre que l’Unité de Valorisation Énergétique de Passy ne représente que 0,02% du total des émissions de particules émises dans la vallée, bien loin de l’impact  du transport routier et du chauffage au bois.  

Retrouvez les mesures environnementales mises à jour du site de Passy

www.sitomvalleesmontblanc.fr

Recherches les plus fréquentes
TOP