Préserver la biodiversité

Le déclin massif de la biodiversité est un défi mondial qui s’observe sur tous les territoires y compris en France. Compte tenu des liens majeurs entre ses activités de service et le fonctionnement des écosystèmes, SUEZ accélère la mise en œuvre de solutions favorisant une amélioration significative de la qualité écologique des milieux, à la fois sur propre périmètre d’activités ou en contribution aux démarches locales dans lesquelles il intervient. 
Nos engagements

« Entreprises Engagées pour la nature - Act4Nature France» 

Dans la continuité de son engagement au titre de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité, SUEZ a actualisé et rehaussé ses engagements en faveur de la biodiversité en rejoignant l’initiative « Entreprises Engagées pour la Nature - Act4Nature France», portée par le Ministère de la Transition écologique et solidaire et pilotée par l’Office français de la Biodiversité.

Avec d’autres entreprises, SUEZ s’engage à respecter les 10 principes communs suivants afin d‘agir concrètement en faveur de la préservation de la biodiversité.

Un plan d’actions concret, incarnant notre raison d’être

« SUEZ s’engage chaque jour pour préserver les éléments essentiels de notre environnement : l’eau, la terre et l’air, qui garantissent notre futur. SUEZ s’investit pour la préservation et la restauration du capital naturel et ainsi l’avenir de la biodiversité sur mer comme sur terre.
Partenaire engagé auprès des collectivités, des industriels et des citoyens, SUEZ mobilise les parties-prenantes pour réussir la transition environnementale, en développant des modèles d’économie circulaire et en innovant pour anticiper les exigences du futur ».
Extrait de la Raison d’être de SUEZ


 


SUEZ, sur le périmètre français, a élaboré un plan d’actions sur la période 2020 – 2025 qui se décline de la façon suivante.


-    Indexer la part variable de rémunération du top management à des objectifs de développement durable incluant la protection du capital naturel, à l’horizon 2025.

L’action vise à positionner la protection du capital naturel comme un objectif majeur dans la stratégie de l’entreprise. En indexant la part variable des cadres dirigeants à des objectifs de protection du capital naturel, la biodiversité sera reconnue en interne comme étant un axe de performance.


- Dès 2021, faire de la biodiversité un des critères participant à l’approbation des projets étudiés en comité opérationnel.
L’objectif est de faire de la biodiversité un critère de sélection des projets, en cohérence avec la stratégie du groupe de proposer des solutions « 100 % durables », à impact positif sur la biodiversité. Les critères porteront sur les implications réglementaires du projet en matière de biodiversité, le contexte écologique du projet et les actions prévues en faveur de la biodiversité.


-  Evaluer l’empreinte biodiversité des activités des SUEZ à travers un outil pertinent à l’horizon 2025.
Cette action permet d’évaluer l’impact des activités de SUEZ ou de nos clients sur la biodiversité, grâce à un outil d’empreinte écologique reconnu par la communauté scientifique. Cette évaluation porte sur la chaine de valeur de l’entreprise ou les services qu’elle fournit.


-  Mettre en place un plan d'actions en faveur de la biodiversité sur 100 % des sites prioritaires de SUEZ à l’horizon 2025.
Les sites SUEZ sont définis comme prioritaires en fonction de leur typologie, leur taille (emprise au sol) et de leur localisation vis-à-vis du réseau d’aires Natura 2000, au titre des Directives européennes « Oiseaux » ou « Habitats ». Les plans d’actions peuvent être de deux ordres :
•    les plans réglementaires qui comportent des actions écologiques au regard des obligations réglementaires (autorisation et évaluation environnementale) ;
•    les plans d’actions volontaires qui sont composés d’un ensemble d’actions associés aux recommandations d’un diagnostic écologique préalable (interne ou externe), ou s’appuyant sur les guides internes de gestion de la biodiversité.



-  Réduire la pollution lumineuse de 100% des installations à enjeux pour la trame noire à l'horizon 2025.
La finalité de l'action est de réduire l'impact des sites sur les espèces sensibles à la lumière artificielle et sur la trame noire (corridors écologiques caractérisés par une certaine obscurité). La pollution lumineuse, à l’origine de perturbations pour la faune nocturne et ses déplacements, est un sujet sur lequel SUEZ s’engage spécifiquement. Les opérationnels de sites seront fortement impliqués dans la démarche, à laquelle ils auront été formés, pour mettre en place des actions visant à réduire la pollution lumineuse des installations.


-  Intégrer des recommandations en faveur de la biodiversité dans tous les projets validés par un comité opérationnel (COMOP), dès 2021.
Tous les projets validés par un COMOP feront l’objet de propositions de valeurs favorables à la biodiversité, avec l’appui de l’expertise biodiversité du siège. Il s’agit d'accompagner nos clients dans leurs propres enjeux biodiversité en intégrant sa prise en compte dans les projets.


- Pendant la période d'engagement, promouvoir les Solutions Fondées sur la Nature et les opérations de renaturation.
SUEZ s’engage à porter et valoriser les Solutions Fondées sur la Nature appliquées à l'eau, les remises en état des installations de stockage en utilisant des espèces végétales locales, la création de sols fonctionnels issus de terres dépolluées, l'ingénierie écologique. Cette action a pour finalité d’améliorer la résilience des territoires et de promouvoir la biodiversité et les services écosystémiques.


- Promouvoir les approches de nature en ville dès 2021 et animer une démarche de réduction de l’artificialisation des sols à l’horizon 2025.
La démarche « Nature en ville » de SUEZ a vocation à s’associer aux projets de développement des collectivités locales pour renforcer l’expérience nature au cœur des villes : optimisation de la gestion des espaces verts, amélioration de la résilience des territoires, promotion de la nature urbaine et développement des boucles courtes. Parallèlement à cela, une démarche interne visera à réduire l’artificialisation des sols liées à nos activités (imperméabilisation et pression foncière) et à s’inscrire dans une démarche zéro artificialisation nette.


- Poursuivre notre approche collaborative en faveur de la biodiversité avec nos parties prenantes pendant la période d'engagement.
SUEZ souhaite pérenniser les démarches collaboratives avec les acteurs de la biodiversité, qui apportent des avantages multiples : partage de connaissance, montée en compétence, retours d’expérience, vision et stratégie, ancrage local, etc.


- Améliorer la connaissance de la biodiversité sur nos sites en mobilisant plus de 5 outils de sciences participatives naturalistes pendant la durée d’engagement.
L’utilisation des outils de sciences participatives permet d’améliorer les connaissances sur la biodiversité et de sensibiliser les collaborateurs à la nature. Différents outils de sciences participatives publics existent et peuvent être utilisés, notamment ceux proposés par le Muséum national d’Histoire naturelle naturelle. Pendant la période d’engagement, SUEZ mobilisera les outils de sciences participatives différents en les mettant en œuvre sur les sites par le biais des collaborateurs, dans une double démarche de connaissance et de sensibilisation.


-  Poursuivre le programme de développement d’innovations appliquées à la biodiversité aquatique en mettant au point au moins deux nouvelles innovations à l’horizon 2025.
A la croisée des enjeux de l’eau et des déchets, SUEZ dispense son expertise pour surveiller et limiter les pressions de l’activité humaine sur les milieux aquatiques. Cette action vise à développer des innovations appliquées à la protection de la biodiversité aquatique, en capitalisant sur les avancées scientifiques en matière d’écosystèmes aquatiques.


- Sensibiliser les collaborateurs et nos parties prenantes aux enjeux de biodiversité, en équipant tous les sites prioritaires d'un kit de sensibilisation à la biodiversité à l’horizon 2025.
L’action permet une montée en compétence des opérationnels sur le sujet de la biodiversité. La connaissance est un préalable indispensable à l’action, et le kit de formation à destination des opérationnels leur permettra de mettre en place des actions ad hoc sur les sites prioritaires. Cette action est fortement corrélée à l’ambition de SUEZ de diffuser la Fresque de l’environnement auprès de tous ces collaborateurs.


-    Coconstruire, avec les acteurs de référence sur la thématique Espèces Exotiques Envahissantes, un guide relatif à la gestion des déchets de Plantes Exotiques Envahissantes publié en 2021.
La réalisation de ce guide permettra de répondre aux interrogations et d’apporter des solutions aux gestionnaires (associations, collectivités, entreprises publiques et privées) sur la gestion des déchets de plantes exotiques envahissantes dans le respect de la réglementation, et de la maîtrise du risque de dissémination des plantes tout en assurant une valorisation des déchets lorsque c’est possible. Ce guide sera co-construit avec des acteurs de référence en la matière