18 MARS 2021

Webconférence Idéal Connaissances - Les eaux usées, un indicateur pour anticiper l'évolution de l'épidémie de COVID-19 ?

A 14h30 à 16h30
  • Dans le contexte l’épidémie de Covid-19, les eaux usées s’avèrent être un indicateur pertinent pour anticiper et surveiller la circulation du virus SARS-CoV-2 dans la population.


    Les études menées en 2020 ont permis de développer une technique d’analyse du génome du virus SARS-CoV-2 dans les eaux usées. On peut ainsi détecter les personnes symptomatiques et asymptomatiques ce qui permet d’avoir de quelques jours à quelques semaines d’avance sur l’évolution du nombre de cas positifs au COVID-19.


    Le suivi comporte 4 grandes étapes :

    - Etude du réseau permettant de sectoriser et de déterminer les points qui pourront être équipés de préleveurs automatiques en fonction de l'évolution de l'épidémie. Certains site sensibles (Ecole, EHPAD) peuvent être identifés à cette étape.
    - Mise en place des préleveurs automatiques sur le réseau
    - Échantillonnage et analyse
    - Visualisation sous 3 jours ouvrés et interprétation des résultats

    Le suivi du virus SARS-CoV-2 a été mis en place en fin d’année 2020 sur le syndicat d’Hydreaulys (Agglomération de Versailles et Saint-Quentin en Yvelines). Plusieurs points d’échantillonnage ont été mis en place et suivis sur plusieurs mois. Retour sur cette mise en place et ce suivi.



    Objectifs de la formation :
    - Les eaux usées sont-elles un bon indicateur pour anticiper et surveiller la circulation du virus dans la population ?
    - Comment mettre en place ce suivi ?
    - Comment interpréter ces données ?

     

    Intervenants :

    Sonia Brau, Vice Présidente d'Hydreaulis

    Mathieu Delahaye, Chef de marché Protection de la Ressource et des Milieux Aquatique - SUEZ

    Olivier Schlosser, Expert santaire CIRSEE - SUEZ

    Jean-François Loret, Responsable de Département - SUEZ

     

     

    Inscrivez-vous