Retour à la page d'accueil

L'Ecopôle de Chevilly : producteur de biométhane

SUEZ a mis en place, en collaboration avec la start-up WAGA ENERGY, une nouvelle solution de valorisation du biogaz en biométhane. Cette innovation permet d’améliorer l’efficacité énergétique des installations de stockage de déchets non-dangereux (ISDND), de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de contribuer au développement de l’économie circulaire.
La mission

Plein gaz pour une économie durable et circulaire

Bienvenue dans le bassin orléanais… Capitale de la région Centre Val de Loire, la ville d’Orléans est dotée d’un solide réseau d’entreprises et de pôles d’excellences dans les domaines essentiels de la gestion de l’énergie et des ressources en eau…
Chevilly, situé à une quinzaine de kilomètres, abrite notamment un écopôle qui regroupe 5 activités. Implanté dans cette petite commune, l’écopôle permet aux collectivités locales et aux professionnels de la région de trouver un exutoire adapté à leurs déchets. Ce dernier offre également aux collectivités locales des solutions techniques pour construire une économie à la fois durable et circulaire.
Depuis quelques années, le biogaz* produit par la fermentation des déchets stockés à Chevilly était valorisé en procédant à une évaporation des lixiviats*** traités. La vaporisation permettait d’assurer le « 0 » rejet liquide au milieu naturel.
Notre réponse

Production d'une énergie propre, locale et durable

Nos déchets émettent chaque heure des millions de m3 de biogaz qui représentent 5% des émissions de gaz à effet de serre. Depuis décembre 2018, l’efficacité énergétique de l’installation de stockage des déchets a une nouvelle fois été améliorée. SUEZ a mis en place, en collaboration avec la start-up WAGA ENERGY, une solution de valorisation du biogaz* en biométhane**.

L’unité industrielle WAGABOX® transforme en biométhane le biogaz issu de la décomposition des déchets stockés en combinant filtration membranaire et distillation cryogénique. Le biogaz produit et capté dans le centre de stockage est purifié afin de lui donner les qualités nécessaires à son injection dans le réseau de distribution de gaz naturel.
Elle produit en continue une énergie renouvelable consommée localement au cœur du territoire et réduit ainsi, de manière significative, la consommation d’énergie fossile et l’émission de gaz à effet de serre.
Les résultats

Nouveau moteur de valorisation des déchets

Cette installation s'inscrit dans les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte. Cette innovation permet d’une part d’améliorer l’efficacité énergétique des installations de stockage de déchets non-dangereux (ISDND) et d’autre part de réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en contribuant au développement de l’économie circulaire.

Ainsi, au service de la transition énergétique du territoire, ce biométhane est injecté dans le réseau de distribution public de gaz naturel, exploité par GRDF. 17500 MWh/an de gaz d’origine renouvelable seront produits chaque année et injectés dans le réseau GRDF, soit l’équivalent de la consommation moyenne de 2 000 habitants.

 

* Biogaz : Gaz produit par la dégradation des déchets fermentescibles non dangereux en l’absence d’oxygène.
** Biométhane : Issu de l'épuration du biogaz, duquel sont extraits le CO2, l’O2 et autres impuretés pour ne garder que le méthane.
*** Lixiviats : Lors de leur stockage et sous l'action conjuguée de l'eau de pluie et de la fermentation naturelle, les déchets produisent un liquide appelé « lixiviat »

Recherches les plus fréquentes
TOP