Retour à la page d'accueil

Déchets hospitaliers : le CHRU de Besançon soigne son empreinte environnementale 

De la collecte interne à la valorisation, les déchets hospitaliers du CHRU de Besançon sont entièrement pris en charge par SUEZ selon une logique de solution intégrée évolutive. Ce partenariat pérenne répond à des exigences de sécurité, de conformité et d’optimisation budgétaire.

La mission

Prendre en charge de A à Z la gestion des déchets hospitaliers pour assurer qualité et sécurité 

Comme d’autres centres hospitaliers, le CHRU de Besançon est soumis à une double contrainte pour ses déchets. La législation des Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) vient s’ajouter au code de l’environnement qui impose de gérer les déchets produits par l’établissement. A lui d’organiser leur élimination ou leur optimisation suivant des étapes précises : tri, conditionnement, entreposage, transport, élimination sur sites agrées… 
 
La promotion du tri au sein du CHRU de Besançon, qui s’inscrit dans un cadre budgétaire contraint, passe par la professionnalisation de la collecte et l’accompagnement au quotidien des équipes de l’hôpital.
 
Une exigence que connait bien SUEZ, partenaire du CHRU depuis 2005, pour l’enlèvement et le traitement des différents flux de déchets dans une logique d’accompagnement au tri et d’amélioration continue. En 2010, l’établissement de santé a renforcé sa collaboration avec SUEZ en lui confiant la gestion déléguée de ses déchets.
660 000
consultations annuelles au CHRU de Besançon
600
tonnes
quantité de Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) par an
1200
tonnes/an
C’est le poids des ordures ménagères (non : des DAE)  générées par le CHRU de Besançon 
Notre réponse 

Une gestion des déchets ajustée aux règles et à la culture de l’hôpital

 
Des collaborateurs de SUEZ se chargent du processus d’élimination et de valorisation énergétique des déchets d’activités de soins, tout en garantissant sécurité sanitaire, conformité et optimisation budgétaire.
 
Un interlocuteur unique pour une mission multiple
SUEZ a détaché une équipe de 6 de ses spécialistes, présente quotidiennement au CHRU de Besançon. 
 
Des solutions personnalisées et évolutives pour les équipes et les enjeux du CHRU
Conformément à l’évolution des enjeux réglementaires, environnementaux et économiques du CHRU, la solution intégrée de gestion des déchets s’est étoffée dans le temps avec le tri sélectif des flux de déchets valorisables (bouteilles, cannettes, biodéchets, etc.). SUEZ s’est accordé aux différentes problématiques du CHRU notamment en apportant des réponses opérationnelles et économiques pour : 
  • la professionnalisation de la gestion des déchets, 
  • la sensibilisation du personnel, 
  • la sécurisation de la collecte et des locaux de stockage.
 
Les résultats

Un dispositif complet, réactif et évolutif

L’efficacité du dispositif, repose en partie sur la capacité de SUEZ à prendre en compte les contraintes de fonctionnement du milieu hospitalier : 
  • organisation de l’établissement (bâtiments, services, certification)
  • horaires décalés, 
  • utilisation des monte-charges et accès spécifiques, 
  • respect des règles d’hygiène, 
  • discrétion de collectes. 
 
La protection de l’environnement et les objectifs de développement durable ont également on fait l’objet d’un examen attentif. 
 
Une bonne prise en charge des différents types de déchets 
L’accompagnement expert de SUEZ et sa proximité assurent de la meilleure valorisation des nombreuses catégories de déchets sur le site du CHRU : biodéchets, papiers, cartons, plastiques, ferrailles…Un savoir-faire qui a contribué à l’obtention des premières accréditations de l’établissement.

 

Une logique d’amélioration continue
Partenaires, SUEZ et le CHRU de Besançon suivent la qualité et l’évolution de la prestation avec des réévaluations régulières. Suez assure également une veille réglementaire pro active auprès de l’établissement.
 
50
tonnes
de biodéchets valorisés par an
18
tonnes
de déchets dangereux sont pris en charge annuellement
200
tonnes
de cartons et papiers sont collectés et traités par an
Recherches les plus fréquentes
TOP