Retour à la page d'accueil

Quand l’eau devient plus douce dans l’Ouest Parisien

Dans les Yvelines, le Syndicat Mixte pour la Gestion du Service des Eaux de Versailles et Saint-Cloud (SMGSEVESC) a souhaité répondre aux attentes des consommateurs en leur proposant une eau plus douce. SUEZ a développé un procédé innovant pour une décarbonatation collective de l’eau produite par l’usine de Louveciennes.

La mission

Une dynamique d'amélioration constante

Arcante

Le SMGSEVESC* a décidé d’intégrer une unité d’adoucissement collectif à l’usine de traitement d’eau potable de Louveciennes afin d’apporter une eau adoucie à l’ensemble de ses administrés. Cette mission a été confié à la Société des Eaux de l’Ouest Parisien (SEOP), filiale de SUEZ, délégataire du Syndicat.

* Le SMGSEVESC est un établissement public territorial qui a pour mission d’assurer la production, le traitement et la distribution d’eau potable. Les  32 communes desservies par le SMGSEVESC regroupent environ 510 000 habitants. Il s’agit de Garches, Marnes-la-Coquette, Saint-Cloud, Vaucresson, Ville-d’Avray, Bailly, Bois d’Arcy, Buc, Chavenay, Fontenay-le-Fleury, La Celle-Saint-Cloud, La Verrière, Le Chesnay, Rennemoulin, Louveciennes, 4 quartiers d’Elancourt, Noisy-le-Roi, Rocquencourt, Saint-Cyr-l’Ecole, Toussus-le-Noble, Versailles, Guyancourt, Montigny-le-Bretonneux, Trappes, Villepreux, Voisins-le-Bretonneux qui regroupent 450 000 habitants alimentés en eau potable depuis l’usine de Louveciennes ; et Maurepas, Coignières, Plaisir, les Clayes-sous-Bois, Bougival, Chateaufort.

74
%
des consommateurs luttaient individuellement contre le calcaire
Enquête BVA Group réalisée en 2013 sur le territoire du SMGSEVESC
88
%
des consommateurs étaient favorables à un adoucissement collectif
Enquête BVA Group réalisée en 2013 sur le territoire du SMGSEVESC
150
Economie moyenne par an et par foyer
Avec un adoucissement collectif
Notre réponse
SUEZ a mis en œuvre ce dispositif grâce au procédé DENSADEG ®. En augmentant le pH de l’eau avec un réactif alcalin, la soude, le calcaire dissous dans l’eau se précipite sous forme solide et décante. L’eau claire, moins riche en calcaire, est alors récupérée en partie supérieure pour être filtrée. Ce procédé innovant s’intègre au milieu de la chaîne de traitement d’eau potable.
Les résultats

Avec à ce procédé d’adoucissement collectif, 450 000 consommateurs bénéficient d’un réel confort et réaliseront, en moyenne, 150€ d’économies par an et par foyer pour une consommation de 120 m3 d’eau.
Ces économies sont réalisées grâce à :
-    Une moindre consommation de sel adoucissant et de produits d’entretien
-    Une diminution des consommations énergétiques pour chauffer l’eau
Une durée de vie prolongée des équipements (chaudières, chauffe-eau, machine à laver …)

La mise en fonctionnement de cette installation n’a pas impacté le prix de l’eau, sa construction étant comprise dans le nouveau contrat de délégation de service public signé entre le SMGSEVESC et le SEOP.
Le calcaire extrait est valorisé en agriculture afin de remettre à l’équilibre les sols trop acides. En s’associant avec les agriculteurs du territoire, le SMGSEVESC et la SEOP ont mis en place une boucle courte de valorisation

12 Millions
Coût de la construction 
De l’usine de décarbonatation collective
105 000
M3
Capacité de traitement journalière
De l’usine de production de décarbonatation
4000
Tonnes
De calcaire extraites par an
En moyenne, et valorisées en agriculture.
Recherches les plus fréquentes
TOP