Recyclage et valorisation

[Ecopole des Battées ] 25% de la production régionale d'électricité issue du biogaz

SUEZ inaugure le nouveau moteur de valorisation des déchets de Sauvigny-le-Bois qui fournit 25% de la production régionale d'électricité issue du biogaz.

Résolument tourné vers une gestion optimisée et durable des ressources, SUEZ a multiplié les modes de valorisation sur l’écopôle des Battées. Après avoir valorisé le biogaz issu des déchets, le site de Sauvigny-le-Bois se dote d’une installation permettant d’alimenter le territoire en électricité verte, à partir du biogaz.
Implanté sur la commune depuis 1999, l’écopôle des Battées permet aux collectivités locales et aux professionnels de la région de trouver un exutoire adapté à leurs déchets. Petit à petit, le site s’est développé pour suivre les évolutions et les besoins du territoire tout en optimisant ses installations et en appliquant les normes les plus exigeantes en matière de protection de l’environnement.
Dès 2010, SUEZ s’est inscrit dans une nouvelle démarche de valorisation selon les 3 axes suivants : valorisation matière, organique et énergétique. Depuis 2014, l’écopôle des Battées valorise le biogaz produit par l’installation de stockage des déchets en énergie. Et si jusqu’à présent, il utilisait la valorisation thermique du biogaz pour traiter exclusivement les effluents liquides (ou lixiviats), le site vient de s’équiper, en complément, d’un moteur de valorisation énergétique qui permet désormais de partager l’énergie produite avec le territoire.

Un dispositif majeur de cogénération pour partager l’énergie produite
Doté d’une unité de séchage et d’une unité d’épuration du biogaz, le moteur de valorisation de l’écopôle des Battées fonctionne en cogénération, c’est-à-dire en produisant  simultanément deux formes d’énergie différentes : électricité et chaleur. Il dégage une puissance électrique de 1067kW et thermique de 1172 kW.
En entraînant les alternateurs, le moteur produit de l’électricité qui est directement réinjectée sur le réseau d’Enedis. Cette électricité verte, produite en continue, correspond à la consommation annuelle (hors chauffage) de 3 800 personnes, soit 5 fois la population de Sauvigny-le-Bois.
La chaleur dégagée par le moteur est utilisée, aujourd’hui, pour évaporer les perméats (c’est-à-dire les eaux propres issues du traitement par des lixiviats). A terme, elle pourra alimenter le réseau de chaleur ou de froid industriel voisin et produire l’équivalent des besoins de 800 personnes.

Le site de Sauvigny-le-Bois reflète les transformations des métiers de SUEZ ainsi que les évolutions inhérentes aux enjeux de développement pour le territoire de Bourgogne-Franche-Comté. Soutenu par l’ADEME, ce nouveau moteur de valorisation des déchets, permet à l’écopôle des Battées de fournir 25 % de la production régionale d’électricité issue du biogaz.

Mots-Clés