Retour à la page d'accueil

Plus de technologie et d’innovation dans la déconstruction des prototypes automobiles du centre de RENAULT à Aubevoye

Parce qu’un véhicule hors d’usage (VHU) est potentiellement dangereux puisque composé principalement de métaux lourds, de différents plastiques, de fluides polluants (huile de moteur, liquide de freins, …) et de matières non recyclables, il est primordial de le déconstruire en respectant un cahier des charges et un processus industriel précis. Pour répondre à ces besoins spécifiques et tendre vers davantage de performance environnementale, SUEZ et RENAULT, partenaires depuis plus de 40 ans, ont optimisé et rénové l’atelier de dépollution et de déconstruction d’Aubevoye (27). L’occasion de repenser le processus dans son ensemble et d’offrir aux 1 600 prototypes du constructeur automobile le meilleur de la technologie et de l’innovation.
La mission

Moderniser l'atelier de déconstruction

Opérateur du démantèlement des prototypes sur le centre technique et d’essais d’Aubevoye depuis 2010, SUEZ voulait repenser et moderniser l’atelier de déconstruction pour optimiser le réemploi de certaines pièces et la valorisation des déchets. Un accompagnement en droite ligne de tout ce qui est mis en place auprès de notre partenaire historique afin que notre rôle de « facility management » soit irréprochable et évite des ruptures de process.

deconstruction vehicule aubevoye 1

Notre réponse
Avec la mise en commun des expertises de RENAULT, SUEZ et INDRA, filiale détenue à parts égales entre SUEZ et RENAULT et expert de la déconstruction des VHU en France, les différentes équipes, sur la base de leurs connaissances empiriques du démantèlement, ont déployé deux nouveautés. Tout d’abord, l’installation d’un basculeur qui favorise l’accès aux pièces placées sous le véhicule, comme par exemple la ligne d’échappement, grâce à une rotation à 70° du véhicule, et le déploiement du logiciel de traçabilité « FM Report » permettant l’établissement des non-conformités de tri sur le site et l’amélioration de la traçabilité des déchets. Ainsi, une fois démantelés, les chutes de production et les déchets industriels banals sont rachetés par SUEZ pour être massifiés, conditionnés et valorisés dans les usines de SUEZ ou de partenaires. Par exemple, les déchets tels que les boîtes de vitesse, la ferraille et l’aluminium seront valorisés en nouvelles matières ou d’autres en énergie ou réemployées pour certaines pièces automobiles.
deconstruction vehicule aubevoye 2
Les résultats
Aujourd’hui, l’atelier d’Aubevoye est un exemple en matière de technologie et d’innovation pour le démantèlement des prototypes mais aussi un symbole fort de la collaboration entre RENAULT et SUEZ. Ce travail collectif, de confiance mutuelle et d’expertise ont apporté des améliorations non négligeables tant au niveau de la sécurité et de la qualité de travail pour les 7 collaborateurs présents sur le site que la mise en place d’une meilleure valorisation économique et de dépollution des 1 600 véhicules déconstruits chaque année.
deconstruction vehicule aubevoye 3
1600
véhicules
par an sur le site d'Aubevoye
98
%
taux de valorisation d'un véhicule
7
collaborateurs
dédiés à ce contrat
Recherches les plus fréquentes
TOP