Retour à la page d'accueil

SUEZ assure l'exploitation de Ivry Paris XIII centre de traitement et de valorisation des déchets

IP XIII constitue l’un des maillons essentiels du dispositif de traitement et de valorisation des déchets ménagers issus de la collecte sélective de 11 arrondissements de Paris et de 14 communes* adhérentes à l’Agence métropolitaine des déchets ménagers (Syctom).

La mission

Optimiser la valorisation énergétique des déchets 

Situé en partie dans le 13ème arrondissement de Paris et en partie à Ivry-sur-Seine, IP XIII est l’un des plus importants centres de traitement des déchets de la région parisienne. Mis en service en 1969, ce centre a été modernisé en 1995 et en 2005 et est considéré comme la plus grande unité de valorisation énergétique. SUEZ assure son exploitation depuis 2011.


* L’UIOM d’Ivry-sur-Seine réceptionne les déchets ménagers en provenance de 12 arrondissements de Paris (1er, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème, 10ème en partie, 11ème, 12ème, 13ème, 14ème en partie et 20ème en partie) et de 14 communes de la petite couronne (Cachan, Charenton-le-Pont, Gentilly, Ivry-sur-Seine, Joinville-le-Pont, le Kremlin-Bicêtre, Maisons-Alfort, Montrouge, Saint-Mandé, Saint-Maurice, Valenton, Villejuif, Vincennes et Vitry-sur-Seine). 
730 000
tonnes
capacité nominale
100 000
foyers
fournis en chauffage
Notre réponse

Une valorisation optimale

SUEZ assure la valorisation des déchets soit en valorisation énergétique sous forme de production d’électricité ou de chaleur, soit en valorisation matière notamment des métaux et mâchefers.
120 collaborateurs travaillent sur ce site pour assurer quotidiennement son fonctionnement dans le respect de l’environnement. SUEZ a formalisé des engagements environnementaux, économiques et sociétaux auprès du SYCTOM.

Les résultats

L’usine d’Ivry-Paris XIII comporte deux groupes fours-chaudières identiques d’une capacité de 50 tonnes par heure et un groupe turbo-alternateur. La chaleur générée par la combustion permet de produire de l’électricité livrée sur le réseau EDF ou de la vapeur réinjectée dans le réseau de chaleur parisien (CPCU).

Les résidus de la combustion font l’objet d’une valorisation en mâchefers.  Acheminés par voie fluviale pour ils sont traités puis réutilisés en technique routière. Les métaux issus de cette installation sont valorisés dans les industries métallurgiques.

Ce site est certifié ISO 14001 pour son système de management environnemental.


Téléchargez les documents

Rejets atmosphériques avril 2018

Rejets atmosphériques février 2018

Rejets atmosphériques janvier 2018

Rejets atmosphériques 2017

Rejets atmosphériques 2016

Rejets atmosphériques 2015

Rejets atmosphériques 2014

Rejets atmosphériques 2013

Rejets atmosphériques 2012

Rejets atmosphériques 2011

Dossier d'information du public 2017

Dossier d'information du public 2016

Dossier d'information du public 2015

Dossier d'information du public 2014

Dossier d'information du public 2013

Dossier d'information du public 2012

Dossier d'information du public 2011

 

1 000 000
MWH
d'énergie thermique produite
125 000
tonnes
de mâchefers valorisés
13 000
tonnes
de métaux valorisés
Recherches les plus fréquentes
TOP